Browse By

Le repos, c’est sacré !

img_20160619_105900.jpg

Tu es comme un lion en cage lorsque tu ne t’entraînes pas tous les jours? Ton corps te fait sentir que tu as besoin de soulever de la fonte, dépenser ton énergie, sentir le sang circuler dans tes veines et congestionner tes muscles? Bref tu es en manque lorsque tu ne peux pas aller à la salle et que tu es bloqué chez toi?

Je te conseille vivement de lire la suite de cet article. Celui-ci te permettra de ne plus culpabiliser, de remettre éventuellement en question ta façon de voir les choses et même au final de progresser davantage ! Toi pratiquant de musculation de tous les jours !

Le repos, c’est sacré, alors respecte le !

Le cliché de la quantité plutôt que la qualité

Disons que l’erreur commise le plus souvent par un débutant ou parfois même un initié à la salle, c’est de s’entraîner durant des heures. L’idée de base est de se dire que plus l’entraînement sera long, plus les muscles seront développés. En gros, c’est une idée reçue. Je pourrais m’arrêter là et vous renvoyer vers l’article sur les idées reçues autour de l’entraînement, mais heureusement je suis bien plus généreux que cela lorsque je décide de partager mon expérience avec toi lecteur !

Une fois de plus, la quantité n’a jamais fait la qualité ou du moins très rarement. Ce principe vaut évidemment également pour la musculation et le sport en général. Le fait de s’entraîner tous les jours de la semaine, à raison de 3 heures par séance est tout sauf une bonne idée. Cela ne vous amènera que vers le surentraînement et tous les méfaits qui vont avec (blessure, stress, manque de sommeil, stagnation). Vous noterez que cela n’est pas le bon plan sur le long terme.

On peut également observer cette mauvaise habitude en matière de nutrition. Malheureusement, nombreux sont ceux mangeant en quantité démesurée pour prendre de la masse à tout prix et bien souvent cela se traduit par plus de gras qu’autre chose.

Ce qu’il faut surtout que tu saches après avoir lu ce premier paragraphe, c’est surtout que tu vas devoir apprendre à viser les meilleurs aliments et cibler tes entraînements de manière intelligente pour justement ne pas avoir besoin d’enchaîner les heures à la salle sans succès.

Attention au surentraînement

Notre envie de ne jamais s’arrêter et notre motivation sans failles, nous rend parfois aveugles et peut-être même de mauvaise foi sur nos sensations. Une douleur anormale au coude que l’on ne veut pas s’avouer, une fatigue accrue que l’on croit normale, une motivation moins importante que l’on refuse d’accepter ou encore une envie de se faire plaisir au niveau de l’alimentation que l’on ne comprend pas.

Autant de paramètres qui forment des signaux que nous adresse notre corps pour nous faire comprendre qu’il serait peut-être temps de faire un break pour permettre à cette fabuleuse machine de récupérer et de retrouver toute l’étendue de ses moyens. L’idée étant d’encaisser toutes les épreuves passées et être capable de plus de performances par la suite.

Pour ma part, je m’accorde des semaines entières de récupération active, de manière beaucoup plus fréquente qu’auparavant. Au début, j’étais habité un peu comme toi sans doute de peurs au niveau de ma masse musculaire ou de mes sensations globales. Je croyais moi aussi qu’une semaine complète de break me ferait tout perdre et serait complètement contre-productive par rapport à ma logique de prise de muscle ou même de perte de graisses.

Pourtant, la récupération active est aujourd’hui sûrement le meilleur moyen que j’ai trouvé de progresser au niveau de mes performances ou de ma capacité d’effort globale à la salle. Plus de possibilités pour enchaîner les efforts, encaisser des temps de repos plus courts ou des enchaînements d’exercices plus gourmands en énergie que d’autres.

Le repos complet de temps en temps permet donc de passer des caps plus rapidement qu’en forçant comme des bourrins au quotidien.

Mais je ne sais même pas comment me reposer moi

Le repos, ça s’apprend ! Comme vous serez incapables de rester à ne rien faire pendant plusieurs jours, je vous propose l’option de la récupération active.

Evidemment, vous n’irez pas à la salle, soulever lourd et suer au possible, mais vous vous organiserez des petites séances à la maison ou du cardio à la piscine ou en extérieur sur un rythme tranquille de manière à garantir une petite sollicitation du corps mais pas très intense.

De cette manière, vous aurez tout de même l’impression d’agir évidemment e vous garantirez par la même occasion une bonne circulation des vitamines et minéraux durant cette semaine.

Attention ! Il ne s’agit pas de dépasser vos limites et donc de chercher absolument la performance. Mettez votre orgueil de côté et effectuez juste ce qu’il faut pour sentir que vous avez fait du sport sans forcer. Une petite marche est parfaitement adaptée également par exemple les amis.

En parallèle, en matière de nutrition, cette semaine doit vous servir de période de recharge. A vous donc pourquoi pas certains aliments habituellement interdits ou d’autres choses en quantité un peu plus importante que d’habitude dans l’optique de refaire les stocks d’énergie avant de littéralement tout exploser à la reprise.

Je vous propose également de profiter de ce véritable temps de repos, pour faire réellement ce que vous vouliez faire au préalable. Vous voulez passer plus de temps à regarder des séries ou des matchs de foot?

Faites-vous plaisir ! Votre corps et votre esprit doivent sentir que vous relâchez la pression durant cette période !

Enfin, j’ai personnellement une grosse soif d’apprendre et la lecture m’a apporté beaucoup, même si j »étais vraiment réfractaire à la question dans mes plus jeunes années. Je ne peux que vous encourager à prendre le temps d’apprendre pour développer aussi bien votre esprit que votre corps durant ces périodes plus relax !

L’idée n’est pas de perdre votre temps mais bel et bien de le faire fructifier au maximum ! En repos ne veut pas dire mort !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *