La marche à pieds sur le sable pour perdre du poids

SportLa marche à pieds sur le sable pour perdre du poids


Contrairement à ce que l'on pourrait penser, marcher sur la plage est un exercice différent comparé à une marche à pieds classique. Marcher dans le sable demande un effort plus important que de marcher sur une surface dure. Vos muscles et vos tendons travailleront davantage, renforçant ainsi votre pied et votre cheville.

Les promenades sur la plage brûlent donc plus de calories que sur un chemin dur.

La marche sur la plage est idéale pour les personnes souffrant de douleurs aux genoux, au dos et aux hanches, car le sable exerce moins de pression sur le corps, ce qui facilite le travail des os et des articulations.

Marcher sur la plage peut aussi aider à diminuer le stress et le soleil peut aider notre corps à synthétiser de la vitamine D. Sentir le sable sur les pieds nus peut également créer un sentiment d'ancrage.

Mais ce n'est pas tout, voici les autres bienfaits :

  • L'exfoliation. Le sable est un exfoliant naturel. Les promenades pieds nus élimineront les cellules mortes de la peau et adouciront votre voûte plantaire.
  • Entraînement musculaire. La résistance accrue renforcera les muscles entre vos pieds et votre dos, en particulier vos mollets, vos quadriceps et vos fessiers.
  • Perte de poids. Marcher sur la plage peut vous aider à perdre plus de poids.

Combien de calories peut-on brûler en marchant sur la plage ?

Lorsqu'il s'agit de faire de l'exercice, il est important de connaître le rapport entre les calories absorbées et les calories dépensées, c'est-à-dire le nombre de calories que vous dépensez en transpirant.

Le nombre de calories que vous brûlez en marchant est déterminé à la fois par la vitesse et le poids.

Mais qu'est-ce que cela signifie pour la marche sur la plage ?

Parce que votre corps utilise les muscles d'une manière différente en marchant sur le sable, vous brûlerez environ une fois et demie à deux fois plus de calories qu'en marchant normalement.

Comment expliquer une telle différence ? Eh bien, parce que les muscles des jambes et du dos doivent fournir un effort plus important pour vous maintenir stable lorsque vous marchez sur le sable et cet effort supplémentaire brûle des calories supplémentaires.

Cette affirmation est soutenue par la littérature scientifique. Bien qu'il existe peu d'études portant spécifiquement sur le sable, une étude plus ancienne a examiné la dépense calorique du corps lors de la marche sur un terrain irrégulier et a constaté que les muscles travaillent entre 26 et 68 % de plus

Quels conseils avant d'aller à la plage

Si vous êtes fin prêt à marcher sur le sable, vous allez devoir prendre en compte quelques facteurs, notamment :

  • La densité du sable. Le sable plus mou est plus facile pour vos os et vos articulations que le sable humide et tassé, car il est plus flottant. Le sable plus mou permet également de développer plus de résistance et de force. Notez toutefois que si vous souffrez de blessures au bas du corps, il est préférable de marcher sur du sable plus ferme.
  • La distance ou la durée de votre promenade. Vous êtes novice en matière de promenades sur le sable ? Si oui, allez-y doucement et augmentez votre temps et votre vitesse lentement. C'est un nouveau terrain, après tout. Le sable fatiguera des muscles qui ne travaillent peut-être pas autant sur le tapis roulant ou le trottoir.
  • Marée haute et marée basse. Lors d'une randonnée, il est important d'être conscient de votre environnement et de garder un œil sur le ressac. Une vague inattendue peut vous faire perdre pied et même vous faire tomber.
  • Les chaussures. Bien que certaines personnes préfèrent marcher pieds nus, si vous faites une promenade plus longue, il est préférable de porter des chaussures de sport. Elles soutiendront vos chevilles et protégeront vos pieds du verre, du métal ou des coquillages pointus qui peuvent être cachés dans le sable.

Vous devez également boire beaucoup d'eau avant et pendant votre séance d'entraînement. Vous ne savez pas quelle quantité boire ? Prenez quelques gorgées tous les kilomètres ou toutes les 15 minutes.

Il est également conseillé de mettre de la crème solaire. Même par temps nuageux, les rayons ultraviolets du soleil peuvent provoquer des brûlures.

Le port d'un compteur de calories ou d'un compteur de pas peut vous aider à suivre votre entraînement. Et si vous avez besoin de motivation, envisagez de marcher au lever ou au coucher du soleil ou avec un ami. Avoir un compagnon peut vous inciter à continuer, même si vous n'en avez pas envie.

Vincent Bieuzenthttps://sport-et-declic.fr/
Le blog Sport et Déclic est né avant tout d’une volonté de partager mon expérience personnelle en matière de prise en main physique et alimentaire. Au cours de ces 8 dernières années j’ai aidé plus de 230 000 lecteurs à saisir leur déclic, alors qu’est-ce-que vous attendez ? 3, 2, 1, Lisez !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles associés