Browse By

Test du pré-workout Pulse V4 de Myprotein

20150821_085312

 

Oui, vous ne rêvez pas. J’ai bien écrit un article sur un pré-workout que j’ai consommé pour pouvoir vous donner mon avis le plus objectivement possible. Si vous avez lu mon article précédent sur le sujet, vous savez que je ne suis pas un grand fan de ce genre de produits habituellement, mais puisque j’ai eu l’occasion de tester le Pulse V4 de Myprotein, je me suis dit qu’il serait intéressant pour vous que je vous fasse un retour sur mes ressentis durant la séance qui a suivi.

Dans cet article, vous aurez un petit rappel sur l’intérêt d’un pré-workout à mon sens, les sensations que le produit de Myprotein m’a procurées durant ma séance spéciale dos et enfin si cela vaut le coup d’en avoir en réserve tout simplement.

 

Petite piqûre de rappel sur les pré-workout.

Au même titre que les shakers de protéines que vous trouvez le plus souvent après les séances de sport, il existe des produits à consommer spécialement avant la séance pour optimiser au mieux vos efforts et essayer pourquoi pas de dépasser vos limites. En principe, un produit comme le Pulse V4 se consomme une petite demi-heure avant votre séance du jour et augmente l’afflux sanguin durant l’effort tout en vous garantissant un apport énergétique disponible immédiatement.

Au niveau des ingrédients qui composent le plus souvent les pré-workout et en particulier le Pulse V4, nous retrouvons tous les stimulants connus comme la caféine, le guarana, la taurine ou encore la créatine. Il est évident qu’un petit cocktail de cette nature ne peut que vous booster un minimum dans la foulée.

La marque nous conseille tout de même de ne pas cumuler café, thé vert ou tout autre stimulant avec ce pré-workout de façon à ne pas transformer les effets en risques et de ne pas le regretter peut-être par la suite. Pour rebondir sur ce point, je dirais personnellement que si vous avez pour habitude de consommer du café tous les jours, il n’y a pas trop d’intérêt à rajouter ce produit dans votre sac de sport, cependant si pour une raison ou une autre, vous ne pouvez ou ne voulez pas consommer cet excitant naturel, eh bien vous pouvez tout à fait vous laisser aller à booster un peu vos séance à travers un pré-workout comme le Pulse V4 que propose Myprotein en l’occurrence.

C’est encore une fois le côté pratique qui est à mettre en avant donc avec ce complément qui pourra vous donner un petit coup de pouce de temps en temps si vous ne trouvez pas la force d’aller soulever après une rude journée par exemple.

 

Mes sensations après une dose de Pulse V4.

Pour commencer, il est recommandé d’en consommer une dose d’environ 17 grammes dans 200 ml d’eau environ une demi-heure avant l’entraînement. J’ai donc pris soin de respecter ces consignes pour augmenter mes chances de profiter des bienfaits de cette substance.

Alors, autant être franc avec vous, vous ne vous transformerez pas en Super Saiyan juste après avoir fini votre shaker. Il ne s’agit pas d’un produit miracle disposé à remplacer un bon sommeil et une bonne alimentation. Néanmoins, je dois bien vous avouer que malgré mon scepticisme en début de séance où je ne ressentais pas grand-chose, les sensations sont apparues véritablement après une bonne demi-heure d’exercice.

Disons qu’il y a en général un exercice assez intense dans la séance où je ressens une vraie baisse d’énergie en ayant vraiment besoin d’aller puiser un peu plus dans mes réserves. Eh bien là, cette sensation de fatigue habituelle s’en est retrouvée un peu atténuée. Je ne vous dis pas cela parce que Myprotein m’a proposé de tester le produit, mais simplement parce que j’ai vraiment eu cette impression. Evidemment, il peut s’agir d’un simple effet placebo mais bon, je choisis de mettre un peu de côté mes a priori sur ce coup.

En fait, les effets arrivent réellement durant la deuxième partie de l’entraînement lorsque vous ne disposez plus nécessairement de votre potentiel de force et d’énergie maximum. Le Pulse V4 peut donc être utile pour intensifier un peu ses entraînements de temps à autre.

Pour ce qui est de la force musculaire, je n’ai pas senti de différence par rapport à mes performances habituelles. Je n’ai pas soulevé 30 kilos de plus au soulevé de terre ou au rowing. Disons que j’ai pu me laisser aller à une série supplémentaire ou quelques reps bonus simplement.

Concernant la congestion musculaire, c’est une question de détails et je n’avais pas l’œil suffisamment affûté pour vraiment déceler quelque chose de différent ce jour-là. Pourtant, je pense qu’après une consommation un peu plus régulière, il est possible que des améliorations arrivent à ce niveau-là.

 

Faut-il avoir du Pulse V4 dans son armoire?

Comme je le disais au départ, les ingrédients qui composent majoritairement ce produit sont la caféine, la taurine ou encore le guarana. Si vous êtes un gros consommateur de café, vous ne serez pas un consommateur quotidien de ce pré-wokout.

Néanmoins, il peut-être utile de disposer d’un petit sachet en réserve en cas de gros coup de fatigue ou de démotivation à aller s’entraîner et surtout si vous ne pouvez pas prendre votre petit expresso bien serré avant d’aller à la salle. Dans ce cas là, il remplira son rôle assez efficacement.

Après avoir avalé mon shaker pré-entraînement, je pensais que j’aurai du mal à trouver le sommeil mais je pense qu’il faille vraiment dépasser les doses recommandées pour être impacté à ce niveau là. J’ai donc pu m’endormir normalement même si cette impression peut être nuancée par le fait que je me suis entraîné le matin et pas le soir.

En conclusion, cela peut valoir le coup de se laisser tenter de garder un petit sachet de Pulse V4 en réserve pour le côté pratique et les réelles sensations positives qui peuvent être utiles pour mener à bien une rude séance, mais je ne vous dirai pas que c’est un indispensable et cela au même titre que n’importe quel complément comme leur nom l’indique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *