Browse By

Top 10 des aliments que je ne consomme jamais et pourquoi !

wpid-wp-1463553055161.jpg

 

On peut facilement voir un peu partout sur le web, des listes d’aliments à consommer de préférence, pour leurs effets bien-être sur la santé, leurs vitamines, leur teneur en protéines ou même encore pour leur goût. Cela dit, on parle beaucoup moins des aliments à ne pas consommer dans une logique sportive, de prise de muscle ou de perte de gras, bref des aliments qui sont à écarter de façon certaine de votre liste de courses.

Je me suis donc dit qu’il serait sympa pour changer de parler de liste noire des aliments à ne jamais consommer de préférence lorsque l’on est dans une démarche de changement physique sur la durée.

Mon top 10 des aliments que je ne consomme jamais et pourquoi… c’est parti pour la lecture.

 

1) Les sodas

Ennemis numéros un, les sodas ! J’avais déjà parlé au travers d’un article lointain, des effets néfastes des sodas sur votre corps. Cependant, il est important de rappeler ici à quel point ces boissons sont tout simplement contre-productives en général, mais aussi bien dans une démarche sportive.

Trop abusivement sucrés, parfaits pour fabriquer et stocker du gras ou même pour foutre en l’air votre glycémie, les sodas sont vraiment à privilégier si vous souhaitez rendre inutiles tous vos efforts au quotidien.

Evidemment, vous trouverez toujours le fameux exemple de votre pote qui boit des litres de coca tous les jours et qui mange de la « junk food » au quotidien et qui ne prend pas un gramme et se sent bien dans son corps, mais je vous rassure les amis, tout cela n’est qu’éphémère et tôt ou tard il sera rattrapé peut-être plus difficilement que d’autres.

 

2) Les pâtes

Beaucoup de gens autour de moi me regardent bizarrement ou me disent que je me trompe lorsque je leur dis calmement que je ne mange jamais de pâtes. « Quoi mais ça apporte de l’énergie ! » « Les féculents, c’est super-important ! » Bref, les arguments sont nombreux pour dénigrer ma façon de voir les choses. Cela dit, ils n’ont évidemment pas tous les paramètres pour prendre une décision rationnelle à ce niveau.

Il suffit pourtant de constater l’absence totale de vitamines et minéraux essentiels dans les pâtes, tout comme leur impact démesuré sur l’augmentation de la glycémie, pour se rendre compte de leur rôle majeur dans la fabrication et le stockage de graisses. Sauf exceptions, les pâtes blanches classiques n’ont strictement aucun intérêt nutritionnel. Les exceptions dont je parle sont les coureurs de fond, les sportifs de l’extrême qui ont besoin d’une réserve d’énergie énorme qui sera consommée en quantité exponentielle.

Cela n’est pas le cas d’un pratiquant de musculation classique ou d’une personne souhaitant juste se prendre en main physiquement. Oubliez les pâtes blanches donc.

3) Les salés apéritifs

Chips, bretzels, curly ou n’importe quels autres salés ne sont plus à présenter. Ils sont présents à chaque apéro entre amis ou en famille et ne font généralement pas long feu sur les tables. Rajoutez à cela le fait que les gens ont souvent très faim à ce moment-là (avant le repas), vont donc se laisser aller à toutes sortes de délicieux petits gâteaux craquants pour combler cela et vous aurez de nombreux dégâts.

Ce qui est en plus trompeur, c’est qu’ils paraissent légers, sans impact sur notre corps et très appétissants. Bref ils ont tout du piège.

Ils sont gorgés de graisses hydrogénées et d’exhausteurs de goûts qui vont vous rendre accros et ne vous apporter que des méfaits en matière de prise en main physique, donc aucun intérêt.

 

4) Le pain blanc

Avec les pâtes blanches citées plus haut, il s’agit là d’un autre mythe intouchable dans notre pays auquel je m’attaque. Le pain blanc, à l’exception du goût (peut-être), n’a que des défauts. Un indice glycémique de 95 en moyenne, une absence quasi-totale de vitamines, nutriments et minéraux évidemment. Bref, rien de bon dans une logique de bien-être corporel, de perte de gras ou de de prise de muscle. Je ne parle même pas du gluten ou de l’amidon…

Le pain ne vous aidera qu’à fabriquer du gras facilement les amis.

 

5) Les bonbons

Je n’ai jamais été très bonbons, même plus petits, alors autant vous dire que je ne risque pas de les manger aujourd’hui. Un taux de sucre énorme, toujours un impact énorme sur la glycémie, sans compter les effets néfastes sur votre bouche, il y a de nombreuses raisons qui poussent à ne pas se laisser aller à ses petites gourmandises, même si cela paraît difficile au début pour certains.

 

6) Les frites et autres aliments frits

Evidemment, dans le cadre d’un repas plaisir, je peux me laisser aller une portion de frites en me disant qu’il faut recharger les batteries après une difficile semaine d’entraînement où mes muscles vont avoir besoin de remplir leurs réserves de glycogène. Cependant, au quotidien manger des frites tous les jours ne fait évidemment pas partie de mes habitudes. Je mets au défi quiconque autour de moi de m’apercevoir manger une portion de frites dans le cadre d’un repas classique dans la semaine.

Idem que pour les autres en matière de glycémie, vous pouvez rajouter les gros méfaits de l’huile de tournesol à la friteuse, pour un cocktail idéal pour détruire vos efforts à la salle !

 

7) Les galettes de riz

Les femmes en particulier en sont dingues. Je vois énormément de paquets de galettes de riz en tous genre autour de moi au bureau. Il faut dire qu’elles ont tout pour plaire au départ. Elles sont agréables au goût, peu caloriques d’aspect, pas chères et faciles à transporter dans un sac, pas étonnant que les gens les mettent facilement dans leur panier.

Pourtant sur l’échelle des indices glycémiques, elles se trouvent très haut placé donc leur rôle est très important dans la fabrication et le stockage de graisse. Vous pouvez pourquoi pas en consommer immédiatement après l’entraînement, lorsque votre glycémie est au plus bas.

 

8) Le ketchup et autres sauces industrielles

C’est vrai que des aliments secs ne sont pas vraiment agréables à manger, je suis le premier à le reconnaître. Il est donc très facile de se laisser aller à saucer tout cela avec du ketchup, de la sauce barbecue ou autres. Très riches en sucres ajoutés et en sel, nombreux sont les dégâts sur vos poignets d’amour les néo-sportifs !

Préférez plutôt un coulis de tomates maison ou une purée de tomates.

 

9) Les paquets de céréales classiques

Je ne veux pas citer ici de marques de céréales en particulier, cela dit je n’en ai même pas besoin, tant elles ont toutes les mêmes défauts. Je mets également dans ce paquet les céréales soi-disant bien-être destinées à garder la ligne. Un bol de céréales « grand public »équivaut en gros à 5 morceaux de sucre, donc je vous laisse imaginer les dégâts. Si vous me lisez depuis un petit moment, vous savez que le plus important pour prendre ou perdre du gras, est avant tout de contrôler les sucres.

Vous savez donc ce qu’il vous reste à faire !

 

10) Les glaces et sorbets

Dernier de mon top 10, les glaces ou sorbets. Autant les glaces sont facilement identifiables comme riches en gras et en sucre, il est assez facile, maintenant que vous vous y connaissez un peu de les écarter de votre congélateur si vous souhaitez vous prendre en main.

Cependant, c’est un peu plus difficile pour les sorbets, leur succès marketing est basé avant tout sur leur légèreté apparente vendue sur les boîtes. Prenez simplement le temps de vous pencher un peu plus longuement sur les étiquettes en supermarchés et vous verrez à quel point leur teneur en sucre est importante !

Je vous conseille plutôt un sorbet maison où vous pourrez facilement gérer les quantités en sucres justement (le nerf de la graisse LOL).

 

En conclusion

Vous noterez que les dénominateurs communs à tous ces produits sont évidemment leur teneur en sucre, leur impact sur la glycémie en priorité et évidemment leur qualité d’aliments transformés. Vous pouvez apposer cette règle sur de nombreux autres aliments, mais je tenais à vous donner mon top 10 des aliments que je ne consomme jamais avec mes raisons !

Prenez-vous en main et soyez pragmatiques, ne laissez plus ces produits détruire votre travail acharné !

2 thoughts on “Top 10 des aliments que je ne consomme jamais et pourquoi !”

  1. Jean says:

    +1 Pour le ketchup ! Le pire c’est qu’on loins de penser que c’est sucré ! J’évite le ketchup depuis déjà quelques années et je m’en porte beaucoup mieux, j’essai de trouver des crèmes blanche bio ou allégé pour accompagner les aliments un peu secs !

    1. johnylenny says:

      Le marketing te dira que le ketchup est riche en tomates et en énergie MDR ! Mais bonjour les dégâts de ce type de sauces toutes prêtes comme tu le dis !

      Merci pour le commentaire Jean !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *