Browse By

Mon avis sur le film INVINCIBLE d’Angelina Jolie

hqdefault

 

On poursuit l’enrichissement de la catégorie « A voir » aujourd’hui avec mon petit avis personnel sur le dernier film que je suis allé voir au cinéma: INVINCIBLE d’Angélina Jolie.

En quoi ce film a-t-il un rapport avec mon blog me direz-vous? Et bien c’est une histoire vraie, ce qui constitue déjà un bon point, et le héros du film avant d’être un soldat américain de la seconde guerre mondiale, était surtout un petit gamin venu de loin ayant réussi à devenir athlète olympique et petit héros sportif de son pays ! Je suis particulièrement friand de ce genre de parcours personnels qui nous rappellent certes que les obstacles peuvent être nombreux, mais qu’il ne faut jamais cesser de se battre pour parvenir à ses fins ! Décryptage.

 

Le synopsis.

Louis ou « Louie » Zamperini est un coureur olympique devenu membre d’équipage d’un bombardier américain sur le théâtre du pacifique durant la seconde guerre mondiale. Ce film nous raconte le destin hors du commun de cet homme amené à survivre près de 47 jours en mer avec deux de ses coéquipiers seuls survivants du crash de leur appareil dans l’océan avant d’être repêchés par la marine japonaise et envoyés dans un camp de prisonniers de guerre.

 

L’histoire vraie en fil rouge.

Comme je le disais en introduction, le fait que ce long métrage reflète le vécu du vétéran de guerre Mr. Zamperini, ajoute une touche dramatique considérable tout au long de l’aventure. On ne peut pas s’empêcher de se mettre rapidement à la place du héros en se disant que le destin est capable de nous réserver de sacrées surprises en nous faisant réellement faire les montagnes russes tout au long de notre vie. Dans le cas qui nous est présenté ici, le petit « Louie » commence sa vie d’adulte par une consécration sportive en devenant lui le fils d’immigré « rital » une véritable fierté nationale en portant haut les couleurs de son pays lors des jeux olympiques de Berlin en 1936 en pleine Allemagne nazie, avant d’enchaîner vers un véritable calvaire quotidien en plein camp de prisonniers de guerre dirigé par un officier japonais frustré par son manque de réussite personnelle.

Ce qui m’a poussé à vous parler ici de mon point de vue sur ce film, c’est aussi et surtout le fait qu’il nous enseigne la force de caractère et la persistance à croire en sa bonne étoile. Il nous confirme également que le sport est un des moyens les plus efficaces de développer ces attributs ô combien nécessaires lorsqu’il s’agit de résister à une épreuve imprévue et particulièrement traumatisante.

 

Une glorification du héros américain un peu too much.

Au delà du fait que le film soit admirablement bien filmé, rendant les images magnifiques, comme on pouvait s’y attendre, il est impossible d’échapper à la glorification extrême du grand héros américain de la seconde guerre mondiale. Alors, que les choses soient clairement établies, je ne suis pas en train de dire que je remets en cause le courage de ces soldats sur le front loin de là, mais simplement que l’omniprésence du point de vue du gentil déjà vu et revu a de quoi un peu lassé. Mis à part Clint Eastwood et son film « Lettres d’Iwo Jima », très peu de réalisateurs ont eu le courage de nous exposer le simple fait que cette guerre a été une atrocité pour chaque homme et qu’aucun combattant en tant qu’individu, n’a souffert plus que les autres et ce dans aucun des camps que ce soit.

En étant totalement sincère, on pourrait prendre ce film comme une sorte d’exercice d’autocélébration nationale où l’on en sortira soit compréhensif devant l’incroyable histoire du personnage ou au contraire totalement lassé en se disant qu’il est dommage que la réalisatrice profite de ce que cet homme a traversé pour nous remettre une couche de patriotisme américain dans le crâne.

Il est important selon moi d’être préparé à cette impression avant d’assister à la projection de ce long métrage et d’être capable de la mettre de côté pour se concentrer sur la formidable force de caractère de Louis et sur ce qu’un homme peut avoir comme volonté dans les moments les plus insurmontables de sa vie.

 

Un petit lien avec notre style de vie?

Encore une fois, ce qui m’a poussé à publier ce petit article, c’est surtout la volonté de vous dire que le dépassement de soi et les extraordinaires capacités de combattant que l’on peut construire à travers la pratique sportive en générale sont tout simplement insoupçonnés. Après tout, lorsque vous êtes capable de repousser vos limites, d’analyser les réactions de votre corps ou encore de garder en ligne de mire votre objectif, même dans les moments où tout semble perdu, de quoi pourriez-vous avoir peur?

J’aime me rappeler en me levant le matin ou en sortant du bureau le soir en me disant que je serais beaucoup mieux chez moi au chaud qu’à la salle en train de transpirer, qu’après tout certains connaissent pire et se demandent simplement s’ils seront encore libre de faire ce qu’ils veulent demain. C’est pourquoi je vous le dis les amis, changer votre vie et votre manière de voir les choses ne sera possible qu’à force de volonté et de courage que vous développerez toujours davantage en vous mettant au sport.

A moins que vous ayez la chance de partir avec d’énormes avantages dans la vie, personne ne vous donnera un nouveau boulot, personne ne construira votre destin et quasiment personne ne vous tendra la main dans les moments de doute. C’est à vous de vous construire mentalement et physiquement de façon à vous libérer un jour comme Louis de votre propre prison que vous êtes nombreux à avoir construit seuls.

Pour conclure, INVINCIBLE nous apprend surtout qu’il y aura toujours quelque chose ou quelqu’un pour vous barrer la route ou vous faire souffrir, mais personne ne vous mettra à genoux si vous le refusez au fond de vous même, et ce quelque soit les armes employées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *