Browse By

Manger sain et pas cher?

food-salad-healthy-vegetables

Lorsque l’on est dans une démarche healthy, que l’on fait attention à ce que l’on mange, que l’on souhaite moins se faire avoir dans nos assiettes, on a vite fait d’entendre autour de nous des phrases comme « ah si l’on devait faire attention à tout ! » ou « ok c’est cool mais manger sain, ça coûte un bras, je n’ai pas les moyens moi d’acheter que du BIO ! »

C’est surtout sur cette dernière phrase que je voulais m’attarder aujourd’hui en considérant qu’il s’agit là aussi d’une idée reçue à mon sens. Je vais comme à mon habitude, nuancer mes propos en vous expliquant bien-sûr qu’il y aura toujours un business derrière tout cela et qu’il existe des pièges à éviter.

Dans cet article, nous reviendrons rapidement sur la mode du healthy lifestyle,  je vous expliquerai pourquoi manger sain n’est pas nécessairement cher, comment je me débrouille moi petit étudiant aux revenus précaires et surtout nous évoquerons quelques pièges à éviter lorsque l’on commence à faire attention à son alimentation.

La mode du healthy

Il faut dire que de nos jours, on voit fleurir le terme « healthy » un peu partout. Food, lifestyle, training, tout est revu à la mode du « sain » par beaucoup de monde !

Cela part d’une très bonne intention, puisque l’idée est de vous encourager à vous prendre en main au niveau de votre santé, votre alimentation, votre personnalité, bref à changer vos habitudes de manière à vous sentir beaucoup mieux.

Il est d’autant plus justifié d’ailleurs de viser cet idéal puisqu’il n’est pas difficile d’apercevoir les nombreux dégâts sur notre santé causés par notre bonne vieille société moderne depuis plusieurs années maintenant. La volonté de changer à ce niveau est donc clairement idoine.

Cependant comme toute mode, il est important de savoir que cela devient évidemment un business et nombreux sont les individus aux dents longues voulant profiter de cette course au bien-être pour vous vendre des produits pseudos sains à des prix plus élevés qu’avant.

En gros, il n’est pas rare de voir maintenant dans nos rayons, des produits avec une étiquette « d’aliment sain et bon pour le corps », plus chers et finalement pas si adapté que cela à votre nouveau mode de vie.

Il convient donc d’être tout à fait attentif à ce propos puisque ce sont souvent précisément ces éléments qui font croire à la plupart d’entre nous que le manger propre est obligatoirement cher ! Heureusement, il est toujours possible de nuancer les choses et c’est là l’objet des paragraphes qui suivent.

Comment moi, étudiant je fais pour manger sain et pas cher?

Si vous avez cliqué sur cet article, c’est pour avoir des réponses à vos questions,  savoir comment faire alors pour manger sainement, à moindre coût ! Il est temps de rentrer dans le vif du sujet les amis.

Cultiver son petit jardin de poche

Si l’on considère que manger sainement correspond avant tout à consommer des aliments frais, le moins transformés possible, vous avez déjà la solution de planter quelques bons légumes dans votre petit jardin si vous en avez un ou dans un petit bac de terre si vous êtes en appartement. Il est possible de faire pousser des tomates, des courgettes, des radis et beaucoup d’autres aliments végétaux sur une petite ou moyenne surface.

Viser les produits locaux, de saison

Je sais que cela ne satisfera pas les plus fainéants et les plus à l’étroit d’entre vous. Personnellement, je recherche également des coopératives locales autour de chez moi où je peux me fournir en produits locaux et de saison.

Parfois il est vrai que le prix est un peu plus élevé pour certains aliments comme la viande, mais pour les fruits et légumes, vous serez souvent surpris de constater qu’ils sont proposés moins chers parce que tout simplement de saison ! Il vous est donc possible de faire coup double en consommant moins cher et mieux !

Au-delà des coopératives, essayez pourquoi pas de trouver un maraîcher ou un fermier proche de chez vous qui acceptera peut-être de vous laisser quelques produits moins chers ou gratuitement si ceux-ci ne sont pas assez beaux pour être vendus.

Consommer moins de viande

Je ne suis pas un extrémiste du végétarisme ou du veganisme, mais vous savez que j’ai moi-même fait évoluer ma mentalité en matière de consommation de viande en général. Je dis que vous le savez mais certains parmi vous sont peut-être simplement de passage ou viennent de découvrir le blog !

Vous trouverez les raisons m’ayant poussée à faire ce choix dans un article dédié pour ceux que cela intéresse.

L’idée est de vous rendre évidemment moins sceptiques sur cette idée mais aussi à termes de faire des économies et de réduire votre facture de courses. Comme vous le savez, la viande est un produit particulièrement cher en rayon, s’il vous est moins indispensable physiquement et surtout psychologiquement au quotidien, vous ne vous en porterez que mieux !

Je ne parle même pas ici d’autres facteurs pouvant nous pousser à baisser la part de protéines animales dans nos repas, comme les conditions d’élevage, d’abattage ou de transformation.

En définitive, si vous consommez davantage de protéines végétales, il est intéressant d’indiquer que ces aliments sont beaucoup plus accessibles pour le porte-monnaie. Vous avez le choix entre les lentilles, les haricots rouges ou blancs, le quinoa, le boulgour, une ribambelle de possibilités s’offre à vous, à condition de le vouloir vraiment. Le niveau rapport quantité/prix est très intéressant.

Les pièges à éviter

En dernier lieu, je ne pouvais pas vous laisser là sans vous donner quelques informations sur les pièges à éviter. Je le disais dans le premier paragraphe, le business du bien-être, du régime à outrance rapporte gros et il est assez facile de se laisser aller à acheter des produits destinés à vous leurrer.

Les plats diététiques préparés

Au premier rang desquels vous trouverez les repas diététiques tout près, juste à réchauffer. Cela est tout bonnement incompatible avec une démarche saine et naturelle et vraiment chère pour le coup. En plus, en se penchant un peu sur l’étiquette il n’est pas rare d’observer des quantités de glucides et de mauvaises graisses assez élevées et cela est tout sauf utile lorsque l’on veut reprendre son alimentation, sa santé et sa perte de poids en main.

Les faux étalages BIO

Ensuite, il est de coutume ces derniers temps d’apercevoir des nouveaux étalages spécialement dédiés au BIO dans les supers ou hypermarchés. Je ne vais pas vous dire que tous les produits proposés dans ces rayons sont des faux bons plans, mais sans parler des marques spécialisées, il existe des paniers fruits et légumes présentés comme BIO alors que ceux-ci sont importés de l’autre bout du monde. Ils sont évidemment vendus plus cher. J’ai du mal à croire à la démarche sincère là- dedans.

Petit conseil, surveiller donc la provenance des fruits et légumes présentés. Le BIO sur l’étiquette n’a jamais été une garantie !

Attention au marketing

Je ne connais pas un seul fabricant qui vous vendra son produit comme mauvais pour la santé. Il est donc important de ne pas se fier aux gros slogans qui flash comme « riches en vitamines et en énergie » ou « faible en matières grasses ». Cela signifie dans la quasi-totalité des cas que des sucres ajoutés font partie de la danse.

On peut également mettre dans le même paquet, les grandes orientations sanitaires comme « les produits laitiers sont nos amis » ou « mangez toujours plus de bœuf. » Ces campagnes ont surtout pour vocation de vendre davantage pour satisfaire certains lobbies. Ne soyez pas un consommateur pigeon, renseignez-vous avant de dépenser bêtement votre argent !

Le simple fait de réaliser certaines choses et d’ouvrir les yeux sur certaines pratiques vous évitera de donner votre argent à ces industries et cela est de l’argent en plus pour vous fournir en aliments naturels et donc adaptés à votre nouveau style de vie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *