Browse By

L’importance du leadership dans les sports d’équipe

leadership

[Article invité] – Théo Levy – Meteou.fr

Ah ! le leadership dans les sports d’équipe …

C’est certainement le symbole du sport collectif dont on parle le plus régulièrement.

À un tel point qu’après chaque contre performance sportive, on accuse en premier les leaders de l’équipe perdante (entraineurs, capitaines ou joueurs-cadres) ou on dénonce carrément l’absence de réel leadership dans le vestiaire de l’équipe défaite.

Le leadership vient de l’anglais “To lead » qui signifie mener.

Le leader c’est donc celui qui mène son équipe à la victoire, qui les mène sur les chemins parfois hostiles de l’excellence sportive.

Essayons de découvrir les différentes facettes du mythe du leader dans les sports d’équipe.

Qu’est-ce qu’un bon leader dans les sports d’équipe ?

Les leaders doivent nécessairement jouir d’une légitimité importante au sein de l’espace de jeu ou de l’arène de compétition.

Cette légitimité, on peut déjà l’expliquer par un talent technique supérieur aux autres joueurs de l’équipe, mais parfois aussi, par l’esprit du dépassement de soi qui est semble-t-il toujours plus vif, plus envoûtant chez certains athlètes.

Le leader d’une équipe sportive, c’est aussi celui qui a le charisme et l’autorité nécessaires pour imposer sa motivation, sa créativité, ses idées, et ultimement, sa vision du jeu.

Michael Jordan, la plus grande vedette de l’histoire du basketball, était d’ailleurs réputé pour le charisme incroyable qu’il démontrait auprès de ses coéquipiers de jeu.

Les leaders sportifs peuvent aussi avoir une légitimité accrue en raison de leurs expériences passées : prenons par exemple Zinedine Zidane, meneur et capitaine de l’équipe de France, qui en 2006, mena les bleus jusqu’en finale de la coupe du monde.

Être un bon leader dans une équipe c’est aussi être un leader pour soi-même

Le leadership dans une équipe de sports s’exprimera seulement si le leader est avant toute chose, un leader envers lui-même.

Je m’explique : afin de pouvoir jouir d’une légitimité accrue dans le vestiaire de son équipe, le leader doit être exemplaire sur et (peut-être même plus) en dehors du terrain de jeu.

Un bon leader sportif est donc celui qui comprend totalement l’importance du couple idéologique entre la figure du manager et l’exemplarité qu’il doit démontrer aux yeux de ses frères d’armes.

En général, pour être un bon leader, un bon manager ou encore un bon meneur, il faut que les autres, ceux avec qui vous partez en bataille, n’aient pas grand-chose à vous reprocher.

Le leader, c’est souvent celui qui est d’abord un véritable leader dans sa tête.

Le leader sait se motiver seul, il est le premier arrivé à l’entrainement matinal et le dernier parti après le match, il n’hésite pas non plus à prodiguer des conseils pour demeurer motivé face au sport.

L’exemplarité, la motivation et l’ambition du leader d’une équipe sportive sont donc au centre même de sa personnalité.

Le leadership dans le sport collectif : la clé de la réussite ?

Beaucoup d’experts dans le sport affirment qu’il n’y a pas de victoire ou d’exploit sportif sans un bon leader pour motiver les troupes.

Quand on y pense, il n’existe pas beaucoup d’exemples de grandes victoires sans un grand meneur d’hommes derrière les troupes victorieuses. Qu’il soit entraineur, joueur ou président du club, quelqu’un a dû se lever pour motiver les membres de l’équipe championne.

Le leadership dans le sport peut certes s’exprimer de différentes manières, mais une constante demeure :  il est indispensable à toute grande conquête sportive.

Les grands leaders sont toujours de grands sportifs, de grands tacticiens et possèdent la plupart du temps de grandes personnalités charismatiques.

Mais les grands leaders sont aussi des individus dotés d’une grande humanité et offrant une grande écoute à tous leurs coéquipiers.

Si le leadership est la clé du succès dans le sport c’est avant tout parce que les leaders sont ceux qui vont rallier toute l’équipe autour d’un même but, d’un même objectif pour atteindre le Saint Graal : la victoire ultime.

Conclusion

Si vous ne vous sentez pas l’âme d’un leader, apprenez d’abord à vous motiver vous-mêmes. Dans la salle de sport, sur un terrain ou pendant une séance de musculation, ne lâchez jamais !

Vous découvrirez un réel leader en vous et vous développerez une aptitude pour mener les troupes vers la victoire, peu importe le sport, peu importe l’heure et l’endroit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *