Browse By

La musculation, positif pour le cerveau à long terme ?

magic-cube-cube-puzzle-play-54101

Le sport est bon pour la santé. Je crois que cela, tout le monde le sait et ce serait un peu bateau de vous laisser sur cette seule affirmation.

Au-delà de la santé d’un point de vue globale, il n’est pas rare d’entendre que la musculation aurait des vertus pour notre cerveau. Le fait de soulever de la fonte ou de pratiquer une activité physique autre régulièrement permettrait de développer ses capacités cérébrales et donc à termes d’éviter d’être affecté par divers troubles cognitifs comme Alzheimer ou autres.

Je ne suis pas médecin et encore moins neurologue, mais je suis plutôt d’accord avec les différentes études sur le sujet et je voulais vous exposer mon point de vue sur la question.

 

Soyons clairs dès le départ

Je sais que certains d’entre vous commencent à se dire que cette affirmation paraît un peu extrême, dans la mesure où beaucoup de professionnels de la musculation ne sont pas reconnus pour leur intelligence. Je dois vous concéder ce point. Le cliché du mec bodybuildé avec un cerveau de la taille d’un petit pois à la dent dure.

Lorsque vous avez les bras un peu trop musclés, les gens ont encore trop tendance à vous penser débiles.

Je ne suis pas en train de vous dire que ce n’est pas nécessairement vrai, les exemples sont effectivement nombreux mais malheureusement le pratiquant de musculation extrême accompagnée de produits illicites visant à exploser les performances et ruiner sa santé est encore trop confondu avec le sportif voulant développer ses capacités tout en ménageant sa santé pour parvenir à un équilibre gagnant-gagnant.

Personnellement, je ne suis pas prêt à sacrifier un pan entier de ma santé et de mes années de vie au profit de quelques muscles supplémentaires. Je n’arriverai peut-être jamais à être aussi musclé que je le voudrais, mais au moins j’aurai trouvé l’équilibre et c’est là le réel objectif qu’il faut se fixer.

Bref, tout cela pour vous dire que je parle aujourd’hui des sportifs naturels et voulant optimiser leurs performances et leurs résultats sur le long terme.

 

Une production de facteurs de croissance

En gros, ce qui est mis en avant sur le sujet, c’est qu’une activité physique régulière est bénéfique pour la stimulation cérébrale et l’amélioration des connexions neuronales. La capacité de concentration et de compréhension s’en trouve par conséquent développée au fur et à mesure des années à condition de garder un rythme régulier et de trouver l’intensité nécessaire.

Une combinaison indispensable

Pourtant, le simple fait de faire du sport ne vous rendra pas plus intelligent. Je vous mentirais en vous disant cela et nombreux seraient les prix Nobel dans les salles de sport dans ces conditions.

Pour que le sport et la musculation soient productifs au possible, il est évidemment nécessaire de faire travailler son cerveau et donc de cultiver son apprentissage intellectuel en complément de son activité physique.

C’est à vous de trouver des moments pour apprendre, lire, créer et ne pas hésiter à mettre votre cerveau au défi pour permettre là aussi de passer des caps, de voir votre savoir et votre santé psychologique se développer. C’est une sorte de combinaison vertueuse qu’il vous faut mettre en place pour vous rendre compte à quel point votre motivation sportive vous aide à préserver votre cerveau.

Je suis un pratiquant de musculation peut-être rempli de certains clichés, mais s’il y a quelque chose que je ne cesse jamais de mettre en avant depuis le début, c’est la volonté d’apprendre en permanence pour mettre mon cerveau au diapason de mon corps.

 

Santé physique et psychologique

Etre en bonne santé n’est pas simplement le fait d’avoir un bon taux de cholestérol. La santé est un tout, avoir un corps qui fonctionne bien, mais aussi un esprit sain qui n’est pas perturbé par des facteurs handicapant. Je ne parle pas ici des gens en situation de handicap mental ou physique avérés mais des individus « normalement » constitués dès le départ.

Si vous avez la chance d’avoir l’ensemble de vos capacités cérébrales et physiques dès le départ, vous n’avez aucune excuse pour ne pas les développer. Même si nous vivons dans une société injuste où nous ne disposons pas tous des mêmes moyens pour parvenir à nos fins, nous avons tous à la base le même cerveau et le même corps. C’est notre manière de les utiliser qui va faire la vraie différence.

J’ai souvent une métaphore en tête qui représente bien ce que je vis depuis mon plus jeune âge. Votre cerveau est comme une voiture, si vous le transformez en Ferrari, elle vous permettra de rattraper votre retard à vitesse grand V, contrairement à ceux qui se contentent d’avoir une 2 chevaux et donc de rester à la traîne.

Le fait de rester motivés à aller vous entraîner, va ancrer en vous cette volonté d’avancer et au-delà de vos progrès physiques, c’est tout un état d’esprit qui va vous accompagner vers le succès et une meilleure résistance au stress, aux situations et aux épreuves du quotidien, que ce soit dans votre vie personnelle ou professionnelle.

Les obstacles ne sont rien lorsque vous disposez des armes suffisantes pour les surmonter. Votre corps et votre cerveau sont une seule et même arme, un outil ouvert vous permettant de dépasser vos limites. Prenez-en conscience et servez-vous-en !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *