Browse By

Conquiers tes peurs !

IMG_20150110_155932

 

Un peu de psychologie de trottoir aujourd’hui ! Vous le savez, j’aime particulièrement aborder ce thème qui selon moi est indissociablement lié à une reprise en main physique à long terme. Pour réellement atteindre vos objectifs et tenir vos quelques bonnes résolutions, il est primordial que vous soyez dans des dispositions psychologiques adaptées pour ne pas lâcher au bout de quelques semaines au premier obstacle ! Je sais à quel point certains blocages mentaux peuvent nous empêcher d’avancer au quotidien et à force de courage et de persévérance, il n’y a pas de raisons que vous ne parveniez pas à passer outre ces éléments nocifs.

Pour revenir à mon cas personnel, j’avais comme vous peut être des barrières qui m’ont empêchées de me donner à fond dans mes entraînements et dans mes habitudes alimentaires, mais j’ai appris à comprendre les différents mécanismes qui expliquaient pourquoi je ne pouvais pas faire ce que je fais actuellement avant. Pour finir cette introduction, je ne vais pas te dire toi lecteur que tu seras capable de tout du jour au lendemain, mais toi aussi conquiers tes peurs ! Va toujours plus loin et prends conscience de tes capacités!

 

Quels sont les blocages psychologiques que l’on se met le plus souvent lorsque l’on veut changer physiquement et comment les surmonter?

 

La peur des autres à la salle de sport.

Et oui ! La salle de sport n’est pas un lieu si anodin que cela. Il suffit d’analyser les différentes personnalités qui peuvent s’y trouver pour s’apercevoir qu’il va tout de même falloir d’une façon ou d’une autre s’adapter pour tenir le rythme des séances. On se dit peut être à juste titre au départ je ne sais pas, que la salle de gym est peuplée de gros bras qui vont nous regarder avec un œil moqueur en nous voyant soulever des petits poids au départ ou tout simplement ne pas être très à l’aise avec les machines à disposition.

N’ayez plus peur de cela mes amis ! Si je peux vous dire une chose en tant que pratiquant « expérimenté » de la musculation en salle, c’est que lorsque je suis dans mon entraînement, je ne m’occupe absolument pas de ce que font les autres dans la grande majorité des cas ! La pire des choses qui puissent arriver à un débutant en croisant ma route, c’est que je l’aide à terminer sa série ou à mieux exécuter son mouvement. Vous voyez, ça paraît déjà un peu moins effrayant.

 

L’impossibilité de sortir de sa zone de confort.

Gros blocage psychologique que celui de ne pas trouver la force mentale pour se lever de son canapé et aller soulever de la fonte. Je comprends tellement, cela paraît anodin également, mais s’entraîner plusieurs fois par semaine en plus du boulot et d’autres impératifs demande une force de caractère on va dire plus élevée que la moyenne. C’est vrai qu’il est beaucoup plus agréable de grignoter ses gâteaux devant un bon film avec un chocolat chaud ou il est tout simplement beaucoup mieux de faire une petite grasse matinée le samedi matin plutôt que d’aller s’embêter à affronter le froid pour quelques poids.

Pourtant, je vous assure, vous avez tous en vous cette force de caractère. Vous l’ignorez sans doute encore, mais la motivation ou la force mentale n’est pas un don, c’est une qualité qui se forge avec le temps et les épreuves. Je ne dis pas qu’il vous faut ressentir la plus grande des douleurs pour être prêt, mais commencez déjà par accepter le fait qu’en restant affalé dans votre fauteuil à ne rien faire, vous n’êtes rien d’autre qu’un feignant qui perd son temps et progressivement vous trouverez la force de vous prouver le contraire ainsi qu’aux autres !

 

Pas envie de zapper ce que l’on aime tant manger.

Autre barrière infranchissable pour certains, la bonne bouffe. Quand je dis bonne bouffe ici, je parle surtout des fast food, des bons plats de maman ou de grand maman bourrés de glucides ou de mauvaises graisses. Evidemment que ces plats donnent l’eau à la bouche, mais lorsque l’on veut vraiment évoluer, il faut accepter de sacrifier un temps soit peu certaines choses pour gagner beaucoup plus. Ce qui en plus est particulièrement intéressant et méconnu, c’est qu’en apprenant à mieux manger, vous apprendrez aussi à cuisiner régulièrement et même à vous faire plaisir tout en suivant votre diète. Nous avons la chance d’être entourés de nombreux aliments riches et variés qui intégrés dans vos habitudes alimentaires vous feront découvrir qu’il est possible d’allier objectifs physiques et plaisir !

 

Le découragement à la première critique.

Le monde est cruel, il existe des gens qui n’hésiteront pas à critiquer vos choix, rabaisser vos performances ou vos résultats. Il convient de distinguer deux types de personnes, il y a les gens méchants et les gens honnêtes qui vont chercher à vous faire éviter certaines erreurs. Cela dit, l’effet des critiques est souvent le même, il a le don de nous casser un peu dans notre mouvement, enfin du moins au début. Evidemment, on se dit après tout, que si ce que je fais est nul du point de vue des gens qui m’entourent, pourquoi je continuerais. Je vous autorise à penser cela pendant 5 minutes mais c’est tout. En revanche, je vous ordonne d’utiliser ces critiques comme carburant pour avancer plus vite ou plus loin. Il est tout à fait normal de faire des erreurs ou encore de ne pas obtenir les résultats espérés de suite, je pense même que c’est nécessaire pour différencier vraiment ce qui fonctionne de ce qui ne fonctionne pas. Ce qui serait impardonnable cependant, c’est que vous persistiez dans la mauvaise voie malgré le fait que ce soit une erreur manifeste. Aimez les critiques et nourrissez en vous, elle vous feront gagner plus tard !

 

Le côté rassurant de la masse.

Sacré effet pervers que celui de l’influence de la masse. Cette dernière a de l’influence pour tout, alors pourquoi pas dans le sport et la reprise en main en général. C’est simple, vous voulez des abdos, vous voyez tout le monde sur les tapis de sol alors pourquoi pas vous? Vous voulez sécher, vous voyez tout le monde faire du cardio à gogo, vous faites donc pareil.

N’avez vous jamais pris le temps de vous poser ne serait-ce que 5 minutes pour analyser vraiment les résultats de vos potes qui traînent sur les tapis de sol à faire des séries de 500 abdos par jour? Vous trouvez vraiment qu’ils ont un volume de dingue (vidéo spéciale ici)? Je suis certain que non. C’est pourquoi je vous dis de faire attention à ce que la masse fait. Je ne dis pas que les gens vont toujours dans la mauvaise direction, mais que le plus facile est de ne pas prendre de risque ou du moins de ne pas avancer vers l’inconnu en se disant qu’au moins je fais quelque chose. Pourtant, il est absolument nécessaire d’apprendre à passer outre ces principes de masse pour découvrir vraiment vos capacités. C’est devant les obstacles et devant l’inconnu que l’on se renforce, pas en nageant à contre courant !

 

Les résultats de cette conquête des peurs !

Encore une fois, je n’ai pas choisi ces différents éléments par hasard. Ce sont des blocages psychologiques auxquels j’ai dû faire face à un moment donné de mon évolution pour atteindre ma forme actuelle et continuer à progresser au quotidien. C’est aussi grâce à ma capacité à passer au dessus de tout ceux-ci, que je n’ai plus peur aujourd’hui de m’autoriser un écart de temps à autre ou peut être plus de repos par moment. Je sais aujourd’hui par où je dois aller pour avancer et non pas stagner. Et comme si cela ne suffisait pas, la majorité des gens qui avant, étaient sceptiques sur mon cas, sont devenus reconnaissants de mon travail et ma force de caractère m’ayant permis de passer de l’adolescent timide et mal dans sa peau que j’étais à l’homme modeste avant tout mais conscient de ses forces que je suis.

Quelle autre qualité est plus indispensable dans la vie de tous les jours?

A vous la réponse !

En bonus, je vous laisse un petit avant après qui je l’espère vous donnera envie de surmonter vos peurs !

OLYMPUS DIGITAL CAMERAIMG_20150110_155932

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *