Browse By

Changement physique, les 7 erreurs à éviter

pexels-photo-29832

Lorsque l’on veut changer physiquement, se muscler, perdre du gras, devenir plus athlétique, on a tendance à foncer tête baisser en salle de sport ou ailleurs avec un bon nombre d’idées reçues en tête qui sont plus ou moins vraies.

Loin de moi l’idée de décrédibiliser tous les grands principes de musculation, mais il existe tout de même quelques erreurs de base à ne pas commettre et qu’il convient d’avoir en tête lorsque l’on compte s’investir des heures pour son corps et son esprit !

D’ailleurs en matière de corps et d’esprit, je ne saurais que vous conseiller un blog sport homme spécialement dédié aux gentlemen sportifs !

Quoiqu’il en soit, voici les 7 erreurs à éviter dans vos démarches de changement physique !

#Oublier l’échauffement

Erreur assez classique, c’est de penser pouvoir de suite commencer à soulever lourd ou faire de bonnes performances sans prendre le temps de préparer son corps un minimum.

Disons qu’il est plutôt important de bien cibler son échauffement en fonction de l’objectif de sa séance. Si votre idée est de soulever lourd, commencez par des exercices sans charge ou très légers, de manière à recruter tranquillement vos fibres et tendons tout en augmentant partiellement votre rythme cardiaque. On peut appeler cela aussi la pré-fatigue musculaire.

Si votre idée est de faire une bonne grosse séance de cardio, à vous de commencer par quelques minutes à basse intensité avant de passer à une intensité plus élevée pour passer un cap.

#Ne pas manger suffisamment

Je le sais, le premier réflexe lorsque l’on veut perdre du poids notamment est de manger moins. La quantité est une obsession pour tout nouveau pratiquant de sport. Au départ on se dit que si l’on mange moins, on ne pourra que se sentir plus léger, mieux dans son corps mais c’est oublier à quel point un rythme sportif est exigeant et vous aurez besoin de manger suffisamment pour faire face à cette épreuve et évidemment atteindre vos objectifs.

Votre but ne doit pas être de manger moins, mais surtout de manger mieux ! Il n’est pas nécessairement utile de se prendre la tête pour cela, fixez-vous des principes de base simples et respectez-les sur plusieurs semaines, c’est comme cela que les choses vont changer.

#Se surentraîner

Cette erreur va souvent de paire avec le fait de ne pas manger assez. On a tendance à se dire que plus on soulève et plus on passe de longues heures à la salle, plus on va construire du muscle et/ou perdre du gras ! Idée reçue !

Au même titre que l’alimentation, la qualité de vos exercices, l’optimisation de vos temps de repos seront la clef de votre progression. Une séance d’une heure bien optimisée sera beaucoup plus efficace qu’une séance de 2h30 à gigoter dans tous les sens.

#Négliger sa récupération

Un athlète qui progresse est un athlète qui se repose. Au départ lorsque l’on se lance dans la musculation, on a envie de tout casser, pour peu que nos progrès se voient rapidement, on se dit qu’il ne faut pas perdre une minute pour s’entraîner.

Pourtant, même si vous tournez en rond comme un lion en cage, il est important de s’accorder du temps pour permettre à votre corps de récupérer et faire face aux épreuves futures.

N’ayez pas peur de ne pas aller vous entraîner si vous sentez que la fatigue est réellement présente. Mieux vaut faire l’impasse pour récupérer, plutôt que bâcler sa séance.

#Tout miser sur les compléments

Autre sujet omniprésent en salle lorsque l’on entend les discussions, les compléments alimentaires. Ils sont parfois une obsession pour certains, à croire qu’ils sont miraculeux.

De mon point de vue, les compléments sont surtout un moyen pour certains débutants qui stagnent de justifier leur fainéantise ou leur manque de motivation. Je ne nie pas l’utilité de certains suppléments, à condition de les consommer comme tel et non pas à la place du reste.

Une alimentation naturelle bien gérée et un entraînement de qualité sont les socles de base sur lesquels s’appuyer pour construire un physique sur la durée. Les compléments sont des détails à ajouter pour peaufiner le travail à terme.

#Ne pas écouter son corps

Les signaux que vous lance votre corps sont nombreux. Il est important de savoir les interpréter pour réagir en fonction et tracer sa route vers le succès.

Une douleur musculaire n’est pas la même qu’une douleur tendineuse et surtout ne veut pas dire la même chose. Nous passons tous par ces différents chemins, mais ignorer ce que votre corps veut vous dire, c’est aller droit dans le mur d’autant plus que chacun est différent à ce niveau là.

Ne vous obstinez pas durant vos entraînements, si votre coude, genou ou poignet grince trop, c’est qu’il y a une raison, mieux vaut chercher à la comprendre.

#Changer de programme trop souvent

Je m’attaque là à un principe qui fait débat dans le monde du fitness et notamment du blog fitness homme, je parle de la technique du choc. En gros, nombreux sont ceux qui nous disent qu’il faut changer régulièrement ses exercices et techniques de manière à choquer le muscle et l’inciter à se développer.

Personnellement, je pratique l’inverse. Je pense qu’il vaut mieux garder une ligne directrice sur la durée de manière à se spécialiser, devenir plus performant et donc progresser ! Il s’agira au fil du temps de jouer sur l’intensité pour forcer votre corps à passer des caps !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *