Browse By

[ARTICLE INVITE] Garder la forme sans avoir accès à une salle de sport

sunrise-1637721_960_720

Couché de soleil, fleuve Saint-Laurent, Québec

Je vous laisse faire la connaissance à travers ce billet de Théo et son blog Meteou qui traite de sujets divers et variés comme le sport, la technologie, le voyage ou encore les affaires.  J’espère que ces articles sauront susciter votre intérêt chers lecteurs.

L’auteur a choisi de nous parler de sa façon de faire en matière de sport et de condition physique et ce sans salle de sport ! Il y a de fortes chances que cela intéresse certains d’entre vous qui n’ont peut-être pas cette chance non plus. Bonne lecture !

À la lecture de nombreux articles sur ce blog qui m’ont beaucoup inspiré, déjà parce qu’on partage tous la même passion, mais aussi pour la pertinence de vos conseils, j’ai eu envie d’écrire un article pour raconter ma petite histoire personnelle.

Déménager dans une ville sans salle de musculation : la très mauvaise idée !

Je viens du Québec au Canada, je suis donc un de vos cousins Outre Atlantique. J’ai dû déménager, il y a quelque temps pour m’installer à L’Islet, une petite ville côtière en bordure du fleuve Saint-Laurent.

Véritable village québécois avec beaucoup de charme, l’Islet et toute sa région n’abritent malheureusement aucune salle de musculation. Vous n’en douterez pas, pour un adepte de la musculation et du fitness comme moi c’est évidemment une très mauvaise nouvelle.

Cependant, j’ai la chance d’avoir pu m’offrir un banc pour renforcement d’abdominaux et un grand kit d’altères que j’ai pu transférer de mon ancien logement jusqu’à ma nouvelle maison à L’Islet via le service de transport LTL qu’offrait l’entreprise du père d’un de mes amis. Mais, évidemment, ce matériel ne sera pas suffisant pour garder la forme sans une vraie salle de musculation à proximité.

 

Mes astuces pour un programme complet sans une salle de musculation

Bien sûr, je n’allais pas me laisser abattre par cette difficulté. Je me suis dit qu’il devait surement y avoir beaucoup de personnes qui vivaient dans une ville sans salle de musculation et d’autres n’ont pas les moyens de se payer un abonnement à une salle.

Établir un programme de cardio spécifique

Alors évidemment pour garder la forme sans une salle de musculation, il faut d’abord chercher à garder sa condition physique et son cardio.

Bénéficiant d’espaces naturels exceptionnels dans la région, je vais marcher tous les matins entre 30 et 40 minutes le long du Saint-Laurent. Il faut essayer de lever un maximum les genoux au cours de la marche. Et attention cela est bien plus dur que ce qu’il n’y parait.

Le weekend, je vais jusqu’au Lac Trois-Saumons pour marcher 1 heure toujours avant le petit déjeuner. L’été, il m’arrive de remplacer la marche par de la natation. Encore mieux, l’hiver, j’ai la chance de pouvoir aller faire du ski de fond, une spécialité ici au Québec. Ce sport n’est évidemment pas accessible à tous, mais c’est le numéro un du classement des sports qui brulent le plus de calories.

Faire un sport avant le premier repas de la journée permet de brûler 20% de graisse en plus. Si possible, préférez la marche rapide pour le cardio plutôt que le running. En effet, courir peut brûler vos graisses, mais cela peut aussi faire fondre vos muscles.

Évidemment, faire de la corde à sauter est très bon pour le cardio et pour faire fondre les graisses. C’est un exercice simple qui ne nécessite pas une salle de musculation. En rentrant de ma marche, je me consacre donc à 15 minutes de corde à sauter.

Établir un programme d’exercices simples de flexibilité sans équipement

Garder une certaine souplesse est selon moi nécessaire au bien-être de vos articulations et de vos muscles. C’est pourquoi je m’efforce de faire des exercices de flexibilité plusieurs fois par semaine, ne serait-ce que quelques minutes. J’effectue notamment des exercices de souplesse du dos et des jambes (ischio-jambiers et adducteurs). Ce n’est pas ma partie préférée, mais je pense qu’elle est nécessaire.

Comment effectuer tous vos exercices de musculation sans une salle de musculation ?

Comme vous le savez, j’ai tout de même la chance d’avoir un banc de musculation et un grand kit d’haltères. Ces accessoires me permettent de travailler la sangle abdominale sur le banc allongé et la musculation du haut du corps avec les haltères.

Utiliser le matériel que tout le monde a à la maison

Utiliser une chaise ou une table basse est très efficace. Je fais donc des séries de fentes avec le pied posé sur une chaise.

Les dips classiques entre deux chaises pour travailler les triceps sont un exercice que j’aime beaucoup, car il permet de travailler les triceps et l’équilibre. Mes 3 séries de 15 répétitions chaque jour me permettent de bien bruler les muscles.

Tenir des séries de 30 secondes en gainage et en équilibre entre deux chaises est également un super exercice pour travailler vos abdominaux sans matériel.

Revenir à la musculation à l’ancienne : sans machine

On peut aussi retourner aux basique comme le gainage ventral et le gainage costal, les pompes et les différents types de crunch etc.

Je me suis donc défini un programme journalier classique de musculation sans accessoire ni machine. On peut avoir l’impression de ne plus faire de musculation à un haut niveau, mais cette impression est absolument fausse. En effet, j’ai préféré me dire que cette façon de faire de la musculation allait me rappeler mes premiers exercices lorsque j’avais 16 ans. Et ça marche, on se rappelle de bons (ou de moins bons …) souvenirs.

Le but est d’augmenter chaque jour ou chaque semaine la durée et la difficulté de nos répétitions dans tous les exercices et on retrouve vite les sensations de la salle. À chacun, cette fois, de trouver son nombre de répétitions, de 3 séries toujours, pour sentir les muscles brûler à la fin de votre séance.

Vous l’aurez compris, rien ne sert de déprimer si vous devez déménager dans une ville sans une salle de musculation. En effet, il suffit de se définir un programme complet d’entrainement et d’utiliser tout le matériel le plus simple du monde. Bien évidemment on perd la motivation et le plaisir d’aller et d’être à la salle, mais faire du sport en extérieur est également une source de plaisir exceptionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *