Browse By

5 aliments qui fabriquent de la graisse

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

« J’ai de la chance, avec ma masse, j’ai juste à transformer ma graisse en muscle et je deviendrais un monstre ! »

Lassé d’entendre ce genre de remarques totalement dénuées de sens, j’ai décidé d’intervenir une bonne fois pour toute pour éviter que de nombreux débutants motivés se heurtent au très rugueux mur de la réalité.

Pour faire, simple, le corps ne transforme pas le gras en muscle. Celui-ci fabrique soit du gras, soit du muscle, tout dépend de votre régime alimentaire et donc des aliments que vous choisissez de consommer.

Pour vous guider vers le bon chemin, vous trouverez ci-dessous une liste de 5 aliments qui fabriquent de la graisse et qui sont donc à éviter dans une démarche de création musculaire.  Attention, je m’attaque à des mythes…

Le pain blanc

Oui je sais, vos parents et vos grands-parents vous ont toujours appris que le pain était ce qu’il y avait de meilleur. En plus, il s’agit là d’une bonne vieille tradition française qui fait vivre de nombreux artisans donc la remettre en question, c’est blasphémer un mythe !

Pourtant, si vous voulez continuer à fabriquer et stocker du gras, il n’y a pas mieux que la bonne vieille baguette de pain blanc du boulanger, riche en farine et en glucides à indice glycémique élevé.

Cet aliment est un de ceux dont l’impact sur la glycémie est le plus important, autrement dit, votre corps va devoir absolument chercher à éliminer cette grosse quantité de glucides et comme vous ne ferez jamais assez de sport pour cela, et bien à vous le stockage de graisse.

Les pâtes

Il est assez difficile de faire comprendre au néo pratiquants de musculations que les pâtes ne sont pas nécessairement nos alliés lorsque l’on souhaite construire du muscle plutôt que du gras.

Pourtant, le principe est le même que pour le pain. Ces aliments sont surchargés de glucides, là aussi à indice glycémique élevé. Ce qui veut dire que l’apport en glucides et l’impact sur votre glycémie seront beaucoup trop disproportionnés par rapport à vos besoins. Vous ne parviendrez jamais à consommer tout l’apport de cette bombe glucidique.

J’en avais déjà parlé, mais il est toujours bon de préciser que les sportifs ayant recours à ces aliments sont surtout ceux qui ont une dépense énergétique extrêmement élevée comme les grands coureurs ou les cyclistes. L’objectif n’est pas le même que vous qui cherchez à créer de la masse propre.

 

Le soda

Je devrais simplement m’arrêter avec l’équation ci-dessus pour vous faire prendre conscience du côté négatif de ces boissons. Je ne fais pas du tout dans l’original en rappelant ici à quel point les sodas sont vos ennemis dans une démarche de perte de graisse au quotidien.

Bourrés de sucre, sans parler d’autres choses, ils sont peut-être ce qu’il y a de pire en matière d’obésité et de mal être physique. Alors certes, vous connaissez tous ce pote qui boit du coca tous les jours non-stop et qui ne grossit pas, mais tôt ou tard il sera rattrapé, ne vous inquiétez pas pour lui.

Au-delà de la graisse, je pourrais parler de multiples autres maux que procure ce produit, mais ce n’est pas le sujet de l’article ici.

 

Les gâteaux industriels

Saviez-vous que le rayon « goûter » est souvent l’un des plus importants en termes de volume de ventes dans une enseigne de grande distribution?

Nous avons tous développé une certaine flemme à préparer ce que nous mangeons nous mêmes et il n’est donc pas surprenant que le goûter soit concerné aussi. Cela dit, ces produits qui sont le résultats de multiples transformations sont eux aussi bourrés de sucres ajoutés que viendront dérégler votre glycémie, sans parler du fait qu’ils sont totalement vides de vitamines et minéraux, ce qui ne vous apportera en l’occurrence pas grand chose.

A choisir même si ce n’est pas toujours parfait, mieux vaut préférer les gâteaux faits maison qui intégreront au moins des produits un  peu plus naturels et donc moins nocifs pour votre organisme.

En cas de fringales à l’heure de goûter, préférez plutôt une poignée de fruits secs (et pas séchés) ou des fruits le plus bio possible même si ce n’est pas évident dans la jungle commerciale dans laquelle nous vivons.

Le lait

En matière de mythe inattaquable, nous en tenons un bon lorsque l’on parle du lait. Je veux évidemment parler du lait de vache et non ses substituts qui heureusement se démocratisent de plus en plus (lait d’amandes, noisettes).

Il est difficile de penser que malgré les multiples campagnes de publicités visibles à la TV ou partout ailleurs, le lait de vache ne serait pas si bénéfique que cela pour notre santé. Je ne vais pas m’étaler sur tous ces méfaits ici mais simplement sur celui-ci de la prise de poids.

Le principe est finalement le même que pour les autres aliments cités dans cet article. En matière de lait, on préférera parler d’indice insulinémique plutôt que d’indice glycémique.

Ces deux indices sont relativement proches, mais les deux échelles permettent de cibler certains aliments qui malgré un impact sur la glycémie pas aussi important que cela, ont tout de même un impact élevé sur la sécrétion d’insuline. Le lait fait partie de ces cas.

Sans parler des problèmes de digestion ou cutané, en consommant du lait vous disposez là d’un ingrédient parfait pour continuer à fabriquer du gras au quotidien. Je vous le dis donc en toute gentillesse, non les produits laitiers ne sont par nécessairement vos amis pour la vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *